JeuDeGo.org 바둑 囲碁 围棋

Dictionnaire du go, les 10 derniers ajouts

Itachi no harazuke coup au ventre de la belette attaching at the belly of the weasel
イタチの腹ヅケ
Il s'agit d'un tesuji, cas particulier de harazuke.

Noir 1 capture les deux pierres blanches marquées d'une croix. C'est un itachi no harazuke.
Fushi bossage
Forme contenant 2 points de coupe après un coup de l'adversaire à travers le trou d'un mur.

La forme blanche obtenue après l'échange Noir 1 pour Blanc 2, avec ses deux faiblesses en 'A' et 'B', est un fushi que l'on rencontre très souvent en partie.
Fumikomi coup de pied dans la fourmilière
踏み込み
Coup entrant résolument dans le terrain adverse.

Noir 1 est un fumikomi.
Naname no kizu faiblesse en diagonal
ナナメの傷斜めの傷
Si Blanc joue 1, il menace de couper en 'A', qui est un naname no kizu.

Le point 'A' est un autre exemple de naname no kizu. Après Blanc 1 et 3, Noir a une faiblesse en 'A' qu'il doit la plupart du temps réparer sans délai.
Suji shǒu duàn haengma technique technique
手段행마
C'est un terme difficile à traduire. On a choisi "technique", mais ce mot en français a un sens beaucoup plus large que suji.

De même les termes chinois et coréens ont des sens qui ne recouvrent que partiellement celui de suji.

En chinois, 技巧 (jìqiǎo) est une alternative possible.

En coréen, on peut utiliser en fonction des circonstances (maek) au lieu de 행마 (haengma).
Mamori fáng shǒu protection defence
守り防守
Uke réponse answer
受け
S'emploie lorsque l'on répond au coup de l'adversaire, généralement en défendant sa position.
Noir 2 en réponse au coup d'approche Blanc 1 est un uke.
Hangeki fǎn gōng contre-attaque counterattack
反撃反攻
Après la tenaille Noir 2, Blanc 3 est un hangeki.
Kōdane menace de ko ko threat
劫種
Endroit où l'on peut faire une menace de ko (kōdate).

Souvent, on ne fait pas la distinction entre l'endroit où l'on peut faire une menace (kōdane) et le coup qui fait une menace (kōdate), d'où une traduction identique en français pour ces deux mots.
Kōfukumi ko potentiel potential ko
コウ含み劫含み
Situation où l'où pourrait déclencher un , mais qu'on laisse en l'état quitte à y revenir plus tard.